dimanche 20 novembre 2016

De la toison à l'objet fini

J'ai rarement eu l'occasion de filer de la fibre provenant d'un circuit aussi court que celui-ci.
Mes voisins ont un couple de Ouessant qui paissent tranquillement dans leur terrain. Je vous avais montré les photos l'an dernier quand nous avions emménagé :

Au printemps, ces moutons ont enfin été tondus ! La voisine m'a permis de piocher des morceaux de toison pour tester la douceur de ces petites bêtes et j'avoue que je n'ai pas été déçue. Les poils étaient très longs car ils n'avaient pas été tondus depuis longtemps, et la douceur était bien au rendez-vous.
Evidemment, impossible de retrouver des photos que je n'ai pas prises, la seule que j'ai faite a été publiée sur Instagram cet été :

Pas de photo du filage non plus, je suis devenue très paresseuse bloguesquement parlant cette année.
Donc voilà l'objet fini hier soir, et que j'ai laborieusement bloqué ce matin :




Bon ok, vous avez bien vu que le bocage est loin d'être parfait, j'ai pourtant fait bien gaffe et suivi les conseils avisé de Martine (la reine des châles), mais c'est plutôt le tricot qui est de traviole, car le modèle que j'ai pris était plus une recette rapide qu'un vrai modèle ce qui fait que sur la partie dentelle avec les perles, j'ai dû merder sur les mailles autour de la maille centrale, ce qui fait partir le châle de travers. ça se voyait déjà quand il est tombé des aiguilles mais j'ai pas pu complètement rattraper la déviation. Cela dit, je le trouve pas mal quand même, en fin pas pire ! Et vous ? Vous en pensez quoi ? 

Bizatous et bon dimanche ! :p

12 commentaires :

  1. magnifique !
    marie helene

    RépondreSupprimer
  2. Il bien réussi ce châle et si tu n'avais rien dit j'suis pas sûre qu'on aurait vu les petits défauts ! ;)
    Beau travail!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Catherine ! Ouais je les assume entièrement les défauts ! ;-))

      Supprimer
  3. C'est un travail exceptionnel ! Bravo ! Cela me fait changer d'avis sur la fibre d'Ouessant... Tu as bien raison de paresser sur ton blog pour oeuvrer comme ça ! Chapeau bas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les fibres Ouessant sont assez disparates, cela dépend vraiment de chaque animal d'après ce qu'on m'a dit. J'ai eu la chance de tomber sur des Ouessant doux ! ;)

      Supprimer
  4. ah, non, c'est juste beau ton châle (et je dis ça alors qu'en général, les châles et moi, ça fait deux et que les perles dans un tricot, c'est encore plus loin de moi). Et sinon, oui, je confirme : le Ouessant, c'est très variable selon les individus. Parfois, c'est plus adapté à du feutrage (ou c'est carrément déjà feutré sur la toison), mais c'est toujours intéressant, il y a toujours moyen d'en faire de jolies choses. J'avoue, je ne suis pas objective, j'aime le Ouessant (et j'en ai plein).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là les moutons n'ayant pas été tondus depuis 2 ans, je peux te dire qu'il y avait pas mal d'endroits où les toisons étaient feutrées. Je n'en ai pris qu'un peu de chaque mais sur les bouts que j'ai pris je me suis régalée ;-)

      Supprimer
  5. Il est vraiment magnifique ! Une fois autour du cou, son côté de traviole ne se verra plus du tout. Et puis, les perles, quelle bonne idée... Tu les enfiles sur la laine toutes d'un coup pour les placer au bon endroit au fur et à mesure ?
    Des bises de l'Ouest ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Margot, non les perles je les enfile sur une maille avec un crochet, ça me semble toujours plus solide quand il y a 2 brins dedans. c'est un peu plus long quand on tricote le rang des perles mais c'est tellement joli de glisser un peu de brillance au milieu du mat... et puis ça ajoute un peu de tombé au tricot :)

      Supprimer
  6. Splendide! Un rêve pour une tricoteuse!
    Cécile

    RépondreSupprimer