samedi 30 mai 2015

Le jeté de maille ou comment s'apercevoir qu'on se goure depuis le début

Dans ma grande paresse saisonnière, je me suis quand même remise à tricoter. 
J'avais très envie de tester cette Shelter américaine du fameux Brooklyn Tweed, et à cette occasion j'ai fait une (deux?) découverte(s).
En effet, à Loop, j'avais acheté 4 écheveaux de Shelter. Quoi faire avec juste 4 écheveaux ? Je me suis dit qu'un châle (oui un de plus!) serait plus simple que de chercher à associer des trucs et des machins pour faire une plus grosse quantité (bah oui, la paresse m'a atteint le cerveau aussi!). 
J'ai donc acheté le patron du Juneberry Triangle de Jared Flood, parce que je me suis dit, que pour une fois ce serait bien de travailler un patron avec la laine qui est recommandée ! (une fois que je me suis rendue compte que j'allais encore me taper de la dentelle endroit et envers comme sur le Rock Island sur lequel j'ai beaucoup souffert, j'ai un peu pleuré mais j'ai dis tant pis j'y vais !!)
OK. Jusque là, tout va bien, tout va même très bien. 
J'ai donc commencé à tricoter tranquille, et puis je me suis rendue compte qu'effectivement, ce fil est assez particulier parce que quand on écarte les mailles du motif de dentelle, et bien ça tient ! comme si le tricot pouvait se bloquer "à sec". En effet, ce fil est assez mousseux et un peu poilu, avec de minuscules fibres, ce qui fait qu'il s'accroche pas mal une fois les mailles formées, donc il tient. Première découverte ! Et de cette découverte en a découlé une autre !
Depuis longtemps, je trouvais que quand je tricotais de la dentelle, mes mailles à trous trous n'étaient pas bien formées, ou alors les trous pas très bien définis, ou bien vraiment petits, ce qui fait qu'on ne voyait pas bien les motifs du tricot.  
Et je me disais que les nanas qui tricotent de la dentelle étaient des balaises du blocage, des reines de l'extension de trou-trou, des bourreaux de la maille jetée étirée, alors que moi, le blocage, comme je trouve toujours que mes lisières sont trop serrées, je n'ai jamais essayé de bloquer un truc à fond parce que ça baille toujours à un endroit. 
Et là, en étirant le tricot je me suis dit que vraiment, c'était bizarre, que sur le modèle les jetés ressortaient bien, étaient bien gros et les miens étaient tous petits ! Frustration ! Mais comment ils font ? Et là ! Alors là, révélation ! Cherchage sur googleu, et là punaise, je me suis rendue compte que le jeté n'est pas un simple jeté mais qu'il a un sens !
Ah bah oui ! bah le résultat n'est pas du tout le même ! forcément ! C'est quand même incroyable de ne jamais avoir réfléchi à ça avant ?! Qui m'a appris à faire un jeté de maille ? Phildar je crois, avec ses cahiers d'explications qui s'adressent à des tricoteuses qui doivent probablement tout comprendre ou déjà tout savoir alors ? j'en sais rien, toujours est-il que maintenant mes jours se voient !! Et je trouve ça génial (et un peu déprimant finalement parce que quand même, depuis le temps que je fais des jetés toujours pareil, dans le même sens, sans me poser de question...)
Alors voilà mon avancée tricotesque de la semaine, avec l'évolution du trou ! (j'ai laissé le tricot en l'état, je suis paresseuse que je vous dis !)

Et les images du tricot qui tient tout seul :


Je ne suis pas sure de revenir poster d'ici une quinzaine de jours, le week-end prochain sera intense, et je vais enchaîner 2 semaines de travail sans repos... Il ne faudra pas faiblir car le festival du Lot arrivera très vite ensuite... Bon je vais peut-être faire une ou deux teintures finalement ce week-end !

Ah au fait ! Si ce post vous a fait découvrir que vous aussi, vous vous gourez depuis le début, voici un lien pour aller "jeter" un oeil sur les jetés de mailles : Tricotin.

Allez, bizatous ! Passez un bon week-end ! :-D 

lundi 25 mai 2015

La paresse...

Je viens de terminer un petit gilet rétro, j'ai la flegme de le prendre en photo. C'est ma saison paresseuse, celle où je sais que j'ai plein de trucs à faire, notamment teindre, préparer des nappes à fond pour le Lot, finir les mille petits détails pour mon gros événement professionnel de l'année début juin.. mais j'ai la flegme... Bah oui, j'ai vu les VIP de Cannes, puis Roland Garros vient de commencer, c'est l'époque où j'ai envie de décompresser, de glander dans le canapé, de faire la sieste (ça sent déjà juillet et le tour de France...) 
Il est en train de sécher le petit gilet en question. C'est à cause du séjour à Londres que j'ai eu envie d'un petit gilet à mettre par dessus une robe (que je n'ai pas d'ailleurs car je n'ai pas de robe qui convienne à cette forme). Il va donc falloir que je trouve une robe, ou que je la fasse mais ça fait des années que j'ai pas cousu un vêtement... C'est pas gagné !
Il est joli hein ? Je l'ai tricoté en bleu. En Jabronnaise de Maco-Mérinos, teinte à l'indigo l'an dernier (je devrais préciser indigo irrégulier).. Tricoté en 4. Je crois qu'il est trop grand sous les bras. Mais le patron était un vrai régal de simplicité à faire. Je l'ai commencé vendredi dernier je crois donc super rapide (bon ok les manches sont courtes... paresseuse je vous dis !!) 
Allez je vous montre la photo que je viens de prendre à la va-vite..
Pas terrible terrible en fait.. bon, je suis mitigée sur ce projet, il va falloir que je me l'approprie ce gilet, on verra bien ! 
C'est l'heure du thé, je file m'en faire un pour me caler devant le match de Gaël Monfils ! Bonne fin de week-end à tous ! 


lundi 18 mai 2015

Vie quotidienne...

video
Ou comment découvrir un 4e rouge-queue qui était caché derrière ses frères... Et comment maman rouge-queue fait le ménage dans le nid... 

dimanche 17 mai 2015

Serial teigneuse et serial cardeuse

Saine activité pour ce week-end de pont que la teinture et le cardage ! Je peux dire que j'en ai profité à fond pour remplir le stock ! :



Entre 2 tours de manivelle et deux cuissons, j'ai aussi tricoté :



Le modèle c'est le Quaker Yarn Stretcher Boomerang, un châle super facile à faire, tricoté dans le biais d'un L. Tricoté avec le très joli fil que j'avais reçu de Zouzou dans l'échange 2014 File-moi un trésor. 

Et puis j'ai aussi observé et guetté, car les chats tournicotent en attendant que les 3 petits rouges-queues tombent du nid, ce qui ne saurait tarder d'ici quelques jours... Ils grossissent à vue d'oeil ! 



Je pense que c'est le 3e qui a eu la mouche cette fois là ! ;-) on ne le voit pas, il est tout à droite ...
Bonne soirée à tous !


vendredi 15 mai 2015

London loop

Pendant ma semaine de congé nous sommes allés à Londres. J'y étais allée une fois, quand j'étais ado, autant dire il y a une éternité ! 5 jours à marcher en moyenne 12 km .. Et pourtant nous n'avons pas vu tout ce que nous voulions voir. Quelle chouette ville ! 
En tous cas, merci aux londoniens pour leur gentillesse et leur indulgence pour notre mauvais anglais !
Ce que je rapporte ? euh.. bah de la laine en fait (+ des doc Martens couleur turquoise, et un chapeau en tweed) ! Nous sommes passés par Loop bien sûr, un charmant petit magasin dans une petite rue tout aussi charmante.. Juste avant d'arriver, nous avons d'ailleurs croisé Stephen West ! Et oui ! Sans maquillage ! ... :-D

Et puis pour les fans de David Bowie dont je fais partie, je suis allée dans la rue où la photo de l'album mythique Ziggy Stardust and the spiders from Mars a été prise ! Bon évidemment la rue a beaucoup changé, elle est maintenant piétonne et il n'y a que des restos mais quand même, c'est quelque chose ! La plaque a été posée en 2012 pour les 40 ans de l'album... ça nous rajeunit pas ma brave dame !! 



Bon week-end à tous ! 

dimanche 3 mai 2015

Printemps bohème

Je dois être dans un état d'esprit un peu bohème en ce moment, avec l'envie de filer des choses dorées, colorées, fantaisies perlées et enrubannées... Pas de paillette mais des perles de rocaille multicolores enfilées une à une sur un des singles (sur l'autre j'ai mis des fils à broder satinés). Je ne sais pas combien il y en a et à chaque fois je peste en me demandant pourquoi j'ai décidé d'enfiler des perles sur mon fil au lieu de filer tranquillement, mais j'aime trop le résultat et la discrète brillance que chacune d'entre elles apporte à l'ensemble. 
Voici donc un mélange mérinos, soie et lin, 200 grammes de fibres + quelques grammes de perles pour un peu moins de 300 m :



Lundi je commence une semaine londonienne, partagée entre l'envie d'y trouver des inspirations roses, sucrées et kitchs, et l'espoir d'y croiser du punk déjanté, même si je crains que la mondialisation n'affadisse tout cela peu à peu... Quoi qu'il arrive j'ai la liste de 2 ou 3 magasins de laine que je compte bien dévaliser euh... visiter ! 
A plus tous ! Have a good week !