samedi 28 février 2015

Blanc sari

La dernière tresse de fibres que j'ai teinte était plutôt printanière :
Et puis Françoise m'a contactée pour m'inviter au Tricothé de Saintes... En discutant par mail, elle m'a demandé si j'avais des couleurs... Alors j'ai regardé mon stock... 
Bien sûr que j'en ai des couleurs, mais celles que j'ai faites dernièrement sont plutôt hivernales, avec des bleus, des bruns et des gris. Bon, bien sûr il y a toujours quelques jaunes et verts qui traînent mais quand même, je crois qu'il est temps de mettre un peu de clarté dans tout ça ! 
Cette remarque calée dans la tête, il se trouve que j'avais envie de carder ensemble des fibres non teintes, pour créer des effets de brillances et de matières. Au départ j'avais l'intention de teindre la nappe ainsi cardée, et puis j'ai changé d'avis et je lui ai incorporé de fibres de saris recyclés. J'adore ces fibres. J'en ai notamment un paquet restant de Hampton Artistic Yarns que j'apprécie beaucoup car les fibres sont vraiment bien déchiquetées et forment un petit nuage de couleurs.
J'ai donc plongé dans mes caisses de fibres pour en tirer du macomérinos, de la soie, des protéines de lait, de l'alpaga, de la ramie, du lin, et puis du sari recyclé. J'ai réparti tout cela comme pour faire une baleine, et j'ai fait des tas !


 Et hop ! dans la cardeuse ! 

C'est beau hein ? tout blanc comme ça ... si vous saviez comme c'est doux en plus !! ;-)
Demain je vous montre le fil !
Bonne soirée à tous ! 


dimanche 22 février 2015

Garder des traces

Les photos ça ne suffit pas !
On le sait bien nous les toucheuses de matières, les émues de la pulpe digitale, les papouilleuses de fibres en tous genres, il nous faut du volume, du matériau à toucher, de la couleur à observer et du poil à sentir (sans jeu de mot je vous assure!)...
Je m'en suis rendue compte l'autre jour en regardant mon fichier excel dans lequel je consigne TOUT ce que je file (métrage, provenance des fibres, caractéristiques du fil, composition etc...) 
Je colle des photos dans le tableau quand j'ai le temps et quand j'y pense, mais entre les fils qu'on tricote et dont il ne reste pas un seul centimètre, ceux qu'on a pu offrir ou échanger, et ceux qu'on vend aussi, la mémoire numérique ne suffit pas.

J'ai donc décidé de me fabriquer un cahier d'échantillons.. Outre le fait que j'ai des carnets partout, de tous les formats, de toutes les épaisseurs, dont je ne sais pas toujours quoi faire puisqu'on écrit de moins en moins à la main, et que j'adore le papier, je me suis dit qu'un carnet d'échantillons ça pouvait être une bonne idée.

J'ai donc déniché un grand cahier que j'avais acheté à Lille, à l'expo "Bombaysers de Lille" en 2007. Un cahier fabriqué en Inde, avec une couverture en tissu. J'adore cet objet et je ne lui avais pas encore trouvé de destination.. (2007 ça fait quand même 8 ans que je l'ai !) La couverture se rabat en 2 morceaux, ce qui lui donne un look de pochette...
Bref. J'ai plié les pages et fait des trous dedans ! Pour y passer des brins de mes fils ! Et j'ai même écrit dedans : 
Pour chaque fil j'indique la date, le rouet ou le fuseau avec lequel je l'ai filé, le nom de la nappe, ou du fil, le nom de la dealeuse de la fibre, la composition, le retord etc... 



C'est un peu brouillon, il faut bien l'avouer, mais c'est une trace... 
Et vous ? Vous vous organisez comment pour garder des traces de vos travaux ? Est-ce qu'il n'y a que moi qui ai envie de garder une trace ?
Bon après-midi à tous ! 

samedi 21 février 2015

Le Swap des exposantes du festival Le Lot et la Laine

Comme vous le savez déjà (ou pas), je vais participer en tant qu'exposante au festival Le Lot et la laine en juillet prochain. C'est un festival qui se déroule sur un week-end, dans un cadre exceptionnel, un petit coin de causse, le parc du château de Cuzals, transformé en écomusée.
Les organisatrices de ce festival, des folles de laine et de fibres, ont organisé un échange entre exposants. 
J'ai reçu 2 nappes aux couleurs très douces de Myrtille, alias SpinSpanSpun :

Les deux nappes étaient délicatement cardées, j'y ai trouvé de l'alpaga, des bouclettes de mohair, du lin, du mérinos et un soupçon de glitz, dans des couleurs très douces. Une des 2 nappes était plus texturisée que l'autre. J'ai filé 2 fils que j'ai retordus ensemble :






 Et voilàààààà ! Environ 100 g, 207 mètres de douceur !

dimanche 15 février 2015

Dégradé de couleurs

Vous vous souvenez de la tresse teinte de l'Atelier du Chat Noir que j'étais en train de filer l'autre jour ? Et oui j'avais craqué sur cette tresse aux couleurs profondes.. Je l'ai filée vite fait tellement j'avais envie ! 




286 m pour 100 g. 
J'ai bien envie de l'associer avec un autre fil pour faire une grande bordure de châle. En fait même, comme ce fil est légèrement "rigide" grâce au lin qu'il contient, je l'associerais bien à un fil plus "mou", genre 100% alpaga, pour créer un effet sur un châle par exemple. Une partie souple, et une partie avec plus de tenue... A voir ! Qu'est ce que vous en pensez ? 

samedi 14 février 2015

Le Noël des fileuses 2014

Autour de Noël, les fileuses aiment bien s'échanger des petits cadeaux fibresques. Cette année n'a pas échappé à la règle et nous avons décidé d'envoyer un paquet à une fileuse. 
J'ai envoyé une tresse solaire à AmaYaga, et Domino m'a envoyé un pack de fibres à carder. Le thème était "le grenier"... 
Pour moi le grenier était un grenier de sorcière, un grenier de contes, avec du bric-à-brac et de la poésie, des grimoires, des plantes qui sèchent, des poudres de toutes sortes, des colliers de perles, des voilages colorés... Entre la roulotte des diseuses de bonne-aventure et la chaumière perdue dans la forêt... J'avais cherché des visuels sur Pinterest et lui avais donné entière liberté pour les couleurs et les matières.
Connaissant ma Domino, je savais que j'allais recevoir un colis de folie mais je ne m'attendais pas à autant de petites choses à insérer dans le fil et évidemment, je n'ai pas pu tout utiliser, sauf les fibres !

Par exemple, là je n'ai mis dans le fil que les paillettes et la rangée de perles qui était cousue sur un ruban. Il m'a fallu une soirée pour découdre chaque pendeloque de perles, et remettre chacune d'entre elles sur un fil plus long et indépendant, de façon à pouvoir bien le fixer dans les fibres.

Pour le reste, ça m'a donné d'autres idées (Merci ma Domi!!)

J'ai pris les photos alors que le fil est encore en tension sur le niddy-noddy. Je ne l'ai pas encore bloqué mais ainsi tendu, il perdra déjà un peu d'énergie...

 


C'est beau hein ? j'ai l'impression d'y être dans la roulotte là !!  
J'ai quand même un petit regret, ce lui d'avoir oublié d'insérer les petits ressorts qu'elle avait mis dans les fantaisies à ajouter. 

J'étais trop obnubilée par les perles colorées qui s'accordaient tellement bien aux fibres... Tant pis, je ferai un fil Steampunk la prochaine fois ! 
Demain je vous montre le joli fil dégradé de la tresse de l'Atelier du Chat Noir...

vendredi 13 février 2015

Le coeur du fil

Une minute de filage en vidéo improvisée, à l'insu de mon plein gré ! hihi !

video

Une nappe merveilleuse totalement gispy de Domino pour le Noël des fileuses 2014, je vous montrerai le fil dès que l'appareil photo aura reconstitué sa batterie ! 

Ne cherchez pas le son, je l'ai coupé...

Passez une bonne soirée ! 

dimanche 8 février 2015

Par le grand Lama

Hier matin, j'ai reçu un joli colis de lama laineux de Sandrine de Laine des Alpes.




Les rubans sont très fins, c'est du format "pencil roving", fin comme un crayon... une telle finesse m'a tout de suite donné envie de filer, mais comme j'ai déjà un filage en cours, je me suis dit que j'allais faire un test de teinture.
J'ai donc mis en tresse 50 g d'une balle gris-beige... et j'ai teint en dégradés du noir au jaune en passant par des orangers et verts.
J'avais fait trempé la tresse d'abord dans une eau savonneuse pour la dégraisser car au toucher, je sentais qu'elle avait un peu d'huile d'apprêt qui permet aux fibres de mieux glisser dans les machines à carder. Puis je l'ai trempée dans de l'eau acide, comme d'habitude.
Je suis très contente de la texture de ces fibres. Denses, lourdes, brillantes, ces tresses, je me les glisserais bien dans les cheveux, ça ferait de jolis dreadlocks... Et j'ai hâte de les filer !




Qu'est ce que j'ai sur mon rouet en ce moment ? 
Juste une merveilleuse tresse achetée à l'Atelier du Chat Noir... un dégradé pfff des roses-rouges et des bleus-violet... sur du BFL-Soie-Lin.. un vrai délice !
Passez un bon dimanche ! 

samedi 7 février 2015

Un peu de tricot

Pour changer d'activité...
Hier soir j'ai terminé mon 3e Cladonia. J'aime vraiment l'association d'une laine changeante avec une laine unie. Visuellement, ça claque, même si la dentelle sur la laine changeante c'est pas toujours tip top, là vraiment j'aime ! Et puis ces couleurs pffff, chez Malabrigo ils sont très forts en couleurs. 
Je peux me remettre devant le rouet maintenant ! Et pour la marmite, c'est prévu aussi ! ;-)




dimanche 1 février 2015

Influences

Ou comment être inspiré sans s'en rendre compte... Je m'explique :
J'ai depuis longtemps dans mon stock de laine, une pelote de Malabrigo couleur piedras, et un cône de Fonty Zéphir blanc. 
Depuis que je les ai ces deux là, j'avais envie de les associer sur un châle à rayures, genre Cladonia pour ne pas le citer. J'adore ce modèle, facile à faire, j'ai ai déjà tricoté 2, un en bleu, un en orange-gris avec un fil Malabrigo aussi. 
J'ai donc ce châle sur mes aiguilles, et ce fil couleur Piedras, dont j'aime infiniment les nuances, il passe de l'ocre au violet en passant par des verts et des bleus, il me passe entre les doigts et j'en savoure chaque centimètre.

Voilà donc ce que j'ai sous les yeux et entre les doigts depuis le week-end dernier...
Et puis hier, séance de teinture.... 2 tresses, mérinos, soie et lin.

Vous voyez le truc ? 
Mais le pire, c'est que je n'ai percuté qu'en prenant les photos !! J'ai appliqué les couleurs, les ai mélangées, ai cuit, déballé, rincé, fait sécher, et là ce matin dans l'objectif... révélation ! 
Et je ne suis pas du tout sûre de pouvoir reproduire les couleurs une 2e fois bien entendu !  
Allez, je retourne à mon châle ! 
Passez un bon dimanche !